Répertoire
breton
Guy Le Borgne, 1667


page 184

Machecoul, baronnie : de gueulle à trois chevrons d’argent.
Maillé1 ancienne baronnie, grande et illustre maison en Touraine, qui a produit un mareschal de France, gouverneur d’Anjou, sous le nom du mareschal de Brézé, qui portoit d’or à trois fasces antées de gueulle, qui est Maillé. Le marquis de Carman est ysiu2 de cette illustre souche, et en porte le nom3.
Malesctroict, baronnie, porte de gueulle à neuf besans d’or rangez trois à trois, anciennement sans nombre. Cette maison a produit une infinité de rares et vaillans chevaliers et capitaines sous nos ducs, et en l’Eglise plusieurs autres personnages de grand renom.
Malthe : isle et seigneurie, sise sur la mer Méditerranée, séjour ordinaire des chevaliers d’icelle tant renommée par toute la Chrestienté, autrement dicts chevaliers de Sainct Jean de Jérusalem, dont l’ordre fut institué environ l’an 1104 et confirmé par Baudouin I du nom roy de Jérusalem, depuis appellez chevaliers de Rhodes où ils s’habituèrent s’en estans emparez dés l’an 1308. Mais ayans esté malheureusement expulsez de cette isle de Rhodes par l’ennemy juré de la foy chrestienne l’an 1525 le jour de Sainct Jean Baptiste, l’empereur Charles V leur donna quelque temps après celle de Malthe, et depuis sont surnommez chevaliers de Malthe, qui arborent pour armes de leurs ordre de gueulle à une croix pattée d’argent à huict longues pointes à raison des huict Béatitudes.

  • 1. Indre-et-Loire.
  • 2. Lire issu.
  • 3. Le château de Maillé en Plounévez-Lochrist, F, fut bâti par la famille du Boys et agrandi par les Carman, puis est passé dans la famille de Maillé qui lui a donné son nom.