Répertoire
breton
Guy Le Borgne, 1667


page 284

Turpin, comte de Crissé1, bonne et ancienne maison en Poictou, dont estoit issu l'archevêque Turpin, porte losangé d'or et de gueulle en pal sans nombre.
Tussé : de sable à trois jumelles d'argent.
le Tymeur2 près Carhaix, marquisat, pour armes et devise voyez de Plœuc.
Valoys anciennement comté depuis érigé en duché et pairie l'an 1402 par le roy Charles VI, portoit d'azur semé de France, comme ayant donné origine à la première lignée de nos roys, appellée les Mérovingiens, monsieur le duc d'Angoulesme est de ce nom.
Vandosme3 jadis comté et maintenant duc de Vandosmois, Mercœur et de Penthièvre, pair et admiral de France, porte de France au baston pery de gueulle chargé de trois lyonceaux d'argent. Jadis les anciens comtes de Vandosme surnommez Boucharts portoient d'or au chef de gueulle à un lion d'azur brochant sur le tout, c'estoit lors un patrimoine ancien des roys de Navarre.
Vennes4, ville épiscopalle et séjour ordinaire des derniers ducs de Bretagne, portoit de gueulle à une hermine passante au naturel d'argent mouchettée de sable et accollée de la jartière flotante de Bretagne.

  • 1. Sarthe.
  • 2. Ty Meur, Poullaouen, CA.
  • 3. Loir-et-Cher.
  • 4. Vannes, M.