Répertoire
breton
Guy Le Borgne, 1667


page 81

France. Le plus auguste le plus florissant des empires du monde, dont l'estat a esté de tout temps monarchique et gouverné, il y a plus de douze cens ans, par des roys souverains, qui commandent avec un pouvoir absolu et une authorité indépendante d'aucune autre puissance que de leur seule volonté. Les roys de France sont appellez tres chrestiens et fils aisnez de l'Église pour les grands et signalez services par eux rendus en diverses occasions au Saint Siège Apostolique ; mesme par plusieurs bulles expresses des Papes il leur a esté souvent accordé de ne pouvoir estre excommuniez. Tous les autres royaumes et principautez sont fiefs de l'Empire ou du Saint Siège, et à la création d'un nouveau Pape le roy de France ne luy fait aucun hommage, comme les autres roys et princes catholiques, mais seulement par ses ambassadeurs luy rend une obéissance filiale. Pour les armoiries de France, les historiens ne se rapportent point jusqu'au règne de Clovis, car les uns luy ont attribuez tantost trois Croissans et d'autres un lion déchirant un aigle, et rarement trois Crappeaux, comme quelques autheurs ennemys de l'honneur des françois l'ont voulu asses mal à propos soustenir en dérision de ce qu'ils estoient originairement issus des Palluds Meotides, où ce salle et infect animal abonde plus qu'en aucun autre lieu. Maintenant elle porte d'azur à trois fleurs de lys d'or 2 et 1, avec cette devise et simié, Lilia non net, les lys ne labourent, ny ne filent, et pour cry de guerre, Mon-Joye Saint Denys.