Les Chevaliers bretons de Saint-Michel

Les notices biographiques de l'ordre de Saint-Michel

La Bibliothèque nationale de France conserve 12 volumes manuscrits rédigés de 1783 à 1793 par Jean-François d'Hozier contenant des notices biographiques sur les chevaliers de l'ordre de Saint-Michel (manuscrits Français 32864 à 32875), que l'auteur a intitulé Recueil historique de l'Ordre de Saint-Michel, établi sur titres, actes et monumens autentiques et d'après les historiens les plus accrédités. Les 6 premiers volumes regroupent les notices par ordre chronologique, les 6 derniers par ordre alphabétique. Néanmoins, les notices de la première partie ne sont pas strictement identiques à celles de la seconde, Jean-François d'Hozier les ayant systématiquement reformulées lors de la rédaction du recueil alphabétique, et y retranchant parfois quelques lignes qu'il devait juger soit peu utiles au regard de la biographie du personnage, soit à celle de sa réputation. Ainsi, dans cette seconde partie, Jean-François d'Hozier ne reporte pas toutes les sources qu'il avait noté, et n'y conserve aucune information généalogique ou héraldique pourtant systématiquement présentes dans la première partie.

En 1884, Gaston de Carné extrait les notices des chevaliers bretons, les annote abondamment, y ajoute une préface et fait publier le tout en 500 exemplaires par Vincent Forest et Emile Grimaud à Nantes. Gaston de Carné sépare distinctement dans son ouvrage les notices originales d'Hozier de ses propres ajouts et commentaires. Il a transcrit la seconde partie (alphabétique) du recueil d'Hozier, en a actualisé l'orthographe et parfois la syntaxe, puis y a reporté les sources, filiations et blasons indiqués uniquement dans la première partie. On trouvera un lien vers la transcription de sa préface en bas de cette page.

La Bibliothèque nationale de France a mis en ligne (sur Gallica) les 12 volumes de Jean-François d'Hozier, ce qui nous a permis de faire une rapide étude qualitative de la transcription de Gaston de Carné sur un échantillon de 50 notices. Nous avons ainsi pu constater la très bonne qualité du travail de l'érudit, qui se distingue remarquablement de nombreux ouvrages comparables de la même époque. Pourtant, Gaston de Carné ignore les corrections apportées par Jean-François d'Hozier dans les premiers volumes chronologiques (tâche qui ne semble pas avoir été terminée), et qui ne figurent pas dans la partie alphabétique du recueil. Gaston de Carné n'a pas non plus pris en compte les quelques passages que d'Hozier a éludés en rédigeant la seconde partie. D'autre part, le choix des notices qu'il a retenues ou non peut être discutable, certaines n'étant pas du tout bretonnes, et quelques individus bretons ou ayant de forts intérêts en Bretagne n'ayant pas été reprises. Ces cas restent peu nombreux et ne nuisent en rien à l'intérêt de l'ouvrage. Enfin, Gaston de Carné a ajouté un grand nombre d'annotations faites d'après ses propres recherches, et ajouté de nouvelles notices sur des chevaliers de Saint-Michel qui n'avaient pas été identifiés par d'Hozier, ce qui ajoute un intérêt certain à son ouvrage, même si on peut regretter le crédit qu'il accorde à certains ouvrages qui lui sont contemporains et que nous ne jugeons plus du tout aussi fiables de nos jours (en particulier le «; Nobiliaire de Bretagne » de Pol Potier de Courcy, qui puisse à des sources de qualité diverses sans les indiquer, et qui de ce fait contient beaucoup d'erreurs).

Gaston de Carné, soucieux de respecter les notices originales de Jean-François d'Hozier, a systématiquement ajouté ses propres compléments ou corrections dans un nouveau paragraphe, avec une typographie différente. Son honnêteté intellectuelle est allée jusqu'à conserver Jean-François d'Hozier comme seul auteur de l'ouvrage, ne se considérant lui-même que comme éditeur. Son apport est cependant remarquable, avec 125 nouvelles notices et 463 compléments.

Le travail d'édition

Pour leur édition électronique sur le Répertoire breton, nous avons estimé que nous devions conserver cette différentiation du travail de chaque auteur : Hozier, Carné, ainsi que nous-même et nos contributeurs. Pour ce faire, nous avons tout d'abord identifié les notices « bretonnes », ou qui ont un intérêt notable pour l'étude de la Bretagne et de ses élites dans le manuscrit d'Hozier. Cela inclut des individus écartés (ou oubliés ?) par Carné, car notoirement étrangers à la province. Or ces personnes ayant eu des charges en Bretagne ou y ayant possédé des terres importantes (familles de Laval, d'Andigné, de Daillon, de Montalembert etc.), nous avons estimé qu'elles avaient leur place dans notre corpus. Nous avons aussi fait le choix de retenir les individus issus de familles bretonnes mais qui n'y avaient plus d'attache évidentes. Cela concerne 510 notices, dont 46 « nouvelles » qui n'avaient pas été retenues par Gaston de Carné.

Dans un second temps, nous avons transcrit intégralement ces notices sans nous appuyer sur le travail de l'érudit, car même s'il est très bon, les règles d'édition contemporaines ne sont plus les mêmes quà la fin du XIXe siècle. Nous avons transcrit les notices de la partie alphabétique du recueil de Jean-François d'Hozier (la plus récente et aboutie) que nous avons complété d'après la partie chronologique du recueil (les compléments apportés ont été insérés entre crochets pour les distinguer des notices de la partie alphabétique).

Nous avons ensuite transcrit les ajouts et compléments de Gaston de Carné, dans des paragraphes distincts et présentés différemment, comme l'avait fait l'érudit 140 ans plus tôt. De la même façon, nos propres ajouts, corrections, ainsi que celles de nos lecteurs et contributeurs, font et feront l'objet de paragraphes disctincts et différenciés, de façon à ce que chaque partie soit correctement attribuée à son auteur. Nous y reporteront régulièrement les nouveaux chevaliers que nos lecteurs ou nous-même trouvons au cours de nos recherches, en prenant soin de bien en indiquer les sources, afin de fournir une base de travail la plus sérieuse possible à nos lecteurs.

Les ajouts et compléments de Gaston de Carné sont indiqués sur fond saumon clair.

Nos compléments ou ceux de nos lecteurs sont indiqués sur fond bleu clair.

Citation et utilisation

Les notices du Répertoire bretons ne sont donc pas une simple reprise de l'ouvrage de Gaston de Carné, il s'agit d'une nouvelle transcription d'une sélection des manuscrits de Jean-François d'Hozier, complétée et augmentée par Gaston de Carné, nous-même et nos contributeurs. Pour cette raison, si vos travaux et recherches devaient y faire référence, nous vous remercions de citer comme référence ou dans votre bibliographie « Amaury de la Pinsonnais (Répertoire breton), Notices biographiques de l'ordre de Saint-Michel, à partir des travaux de Jean-François d'Hozier et Gaston de Carné, https://www.repertoire-breton.org/saint-michel, consulté le 6 décembre 2021 ».

Note de Jean-François d'Hozier

En plus d'une préface (que nous ne reproduisons pas ici), Jean-François d'Hozier donne un petit avertissement introductif à son ouvrage.

On ne peut douter que parmi le nombre des chevaliers qui en sont qualifiés sous Henry III, il ne s’en trouve un grand nombre de la création de Charles IX, surtout dans les premieres années du règne suivant ; mais pour la plus grande exactitude on les a employés aux époques où ils prenoient cette qualité.

En 1665 Louis XIV ayant délibéré de retablir son ordre de Saint-Michel, et de le fixer au nombre de cent, choisit parmi les chevaliers de cet ordre ceux qu’il étoit dans l’intention d’y confirmer, et les assujettit à faire preuve de leur noblesse et de leurs services. Le rolle en fut arrêté le 12 janvier de cette année. Voicy les noms [des bretons] qui y furent compris, et qui sont employés suivant l’ordre de leur réception.

L’auteur auroit désiré pouvoir donner une suitte à son ouvrage et il commençois même à s’en occuper lorsque la Révolution françoise a mis obstacle à ses recherches par la destruction de tous les monuments qui renfermoient des pieces très curieuses et très intéressantes relatives à l’ordre de Saint-Michel, il se trouve donc réduit à quelques débris échapés de cet ouragan révolutionnaire, et qu’il va établir avec le plus d’ordre qu’il luy sera possible.

Les Chevaliers bretons de Saint-Michel, Préface et notes de Gaston de Carné (1884)

Nous invitons nos visiteurs qui désireraient en savoir plus sur l'ordre de Saint-Michel à consulter la préface et les compléments apportés par Gaston de Carné, que vous trouverez ci-dessous, ainsi que les différentes ressources que nous proposons ensuite (nous ajouterons aussi tout lien vers des éventuels articles de niveau universitaires que nous soumettraient nos lecteurs).

Ressources utiles

Les 327 familles comptant des chevaliers de l'ordre de Saint-Michel

Acigné (d’)
Aiguillon (d’)
Andigné (d’)
Angier
Anthenaise (d’)
Aradon (d')
Arrel
Autret
Avaugour (d')
Bahuno (du)
Barbier
Baud (de)
Beaucé (de)
Beaumanoir (de)
Becdelievre
Begasson (de)
Bernier
Boberil (du)
Boderu (de)
Bois (du)
Bois de la Salle (du)
Boisadan (du)
Boisbaudry (du)
Boisbrassu (du)
Boiseon (de)
Boisgelin (du)
Boislehou (du)
Bollan (du)
Boterel
Botherel
Bouan
Boucherie (de la)
Bouilly (du)
Bourdonnais (de la)
Bouvans (de)
Brehand (de)
Brehand (de)
Bréhault (de)
Breil (du)
Bretagne (de)
Brézal (de)
Broon (de)
Brosse (de)
Bruc (de)
Brulon (de)
Budes
Bueil (du)
Buet
Busnel
Buzic
Cahideuc (de)
Caloët
Cambout (de)
Caradeuc (de)
Carné (de)
Castellan (de)
Chamballan (de)
Chambellé (de)
Champeaux (de)
Champion
Chapelle (de la)
Charette
Charonnière (de la)
Chasteigner (du)
Chastel (du)
Chateaubriand (de)
Chatellier (du)
Chef du Bois (de)
Chenu
Chevigné (de)
Chohan
Cleuz (de)
Coësmes (de)
Coëtedrez (de)
Coëtivy (de)
Coëtlogon (de)
Coëtlosquet (du)
Coëtquelfen (de)
Coëtquen (de)
Coëtrieux (de)
Collasseau
Conen
Conigan (de)
Coran
Corbinais (de la)
Couédor (de)
Couessin
Couyer
Daillon (de)
Espinay (d’)
Faucon
Ferron
Fleuriot
Fontlebon (de)
Forsans (de)
Fou (du)
Foucher
France (de)
Francheville (de)
Gabart
Gassion (de)
Glé
Goësbriand (de)
Gouicquet
Gouin
Goulaine (de)
Gouray (du)
Gourcuf
Gouyon
Gramesnil (du)
Grénédan (de)
Grezille (de la)
Gué (du)
Gueguen
Gueheneuc
Guemadeuc (de)
Guengat (de)
Guer (de)
Guérin
Guesclin (du)
Guihéneuc
Guiny (du)
Halgouët (du)
Hallay (du)
Hanast (de)
Haye (de la)
Haye (de la)
Heudelor
Houmeaux (des)
Houx (du)
Huchet
Huon
Huon
Jégado
Jourdain
Kaerbout (de)
Keradreux (de)
Keralbaud (de)
Kerboudel (de)
Kergadalen (de)
Kergoët (de)
Kergorlay (de)
Kergroades (de)
Kerguezay (de)
Kerguizé (de)
Kerguiziau (de)
Kerhoent (de)
Kerlec'h (de)
Kermené (de)
Kermenguy (de)
Kermeno (de)
Kernevenoy (de)
Kernezne (de)
Kerouartz (de)
Kerousy (de)
Kerpoisson (de)
Kersauson (de)
Kerveno (de)
Kervezec (de)
Lambert
Lande (de la)
Langan (de)
Lanjamet (de)
Lanloup (de)
Lannion (de)
Lantivy (de)
Lanvaux (de)
Launay (de)
Laval (de)
Le Bigot
Le Borgne
Le Bouteiller
Le Cornu
Le Forestier
Le Gobien
Le Guales
Le Levrault
Le Maignan
Le Maitre
Le Mesneuf
Le Mintier
Le Moenne
Le Nepvou
Le Porc de la Porte
Le Prestre
Le Rouxeau
Le Saige
Le Senechal
Le Voyer
Lescu (de)
Lesenet (de)
Lesquen (de)
Levêque
Leziart
Lezildry (de)
Lezot
Lhopital (de)
Liscoët (de)
Loisel
Louët (du)
Luette
Machecoul (de)
Maillé (de)
Mallenoë (de)
Marcadé
Marec
Mareuil (de)
Marie
Marigo
Martel
Marzelière (de la)
Massuel
Matz (du)
Maupetit
Maure (de)
Mené (du)
Mesgouez (du)
Moelien (de)
Montalembert (de)
Montbourcher (de)
Monterfil (de)
Montigny (de)
Montjean (de)
Moraud
Motte (de la)
Motte (de la)
Moussaye (de la)
Musuillac (de)
Nevet (de)
Nos (des)
Noue (de la)
Pantin
Papin
Parc (du)
Parcevaux (de)
Paris
Patras
Pé (du)
Penancoët (de)
Penhoadic (de)
Penmarc'h (de)
Perenno (du)
Perreau (de)
Perrien (de)
Perrier (du)
Peschart
Piguelais (de la)
Pinart
Pinel
Plessis (du)
Ploesquellec (de)
Ploeuc (de)
Plorec (de)
Poffraye
Poilley (de)
Poix (de)
Pont (du)
Pontbriand (de)
Porcaro (de)
Pordho (du)
Porte (de la)
Pou (du)
Pouër (de)
Poulain
Poulpiquet (du)
Provosté (de la)
Puy du Fou (du)
Quebriac (de)
Quelen (de)
Quelen (de)
Quemper
Quengo (de)
Querneval (de)
Ridelières (des)
Rieux (de)
Rimaizon (de)
Rioualen
Riviere (de la)
Robelot
Robien (de)
Roche (de la)
Roche (de la)
Rohan (de)
Romillé (de)
Rosily (de)
Rosmadec (de)
Rosmar (de)
Rousseau
Ruellan
Saint Denoual (de)
Saint Gilles (de)
Saint Guetas
Saint Pern (de)
Sansay (de)
Sauvaget
Scépeaux (de)
Scliczon (de)
Serant (de)
Sesmaisons (de)
Sévigné (de)
Sorel
Taillefer (de)
Talhouët (de)
Talmont (de)
Tanouarn (de)
Thierry (de)
Thomas
Tinteniac (de)
Tournemine (de)
Tréal (de)
Treanna (de)
Tremic (de)
Tremigon (de)
Trévignon (de)
Troudelin (de)
Troussier
Tuffin
Tyvarlan (de)
Urvoy
Vahais (de)
Vallée (de la)
Vergier (du)
Vieuville (de la)
Villeblanche (de)
Villeon (de la)
Visdelou
Volvire (de)